•  

    A l'approche de la tempête ...

     

     Pastel sec, sur papier Pastelmat format 40 x 30

     

     

    Une seconde impro pastel,

    sur un thème plus bleuté cette fois-ci ...

      

    sarcastic  sarcastic  sarcastic

     

    Ma première intention fût de me replonger dans cette ambiance marine,

    si agréablement ensoleillée,

    semblable à celle de notre sortie plage ...

     

    Un orage était toutefois annoncé en fin de journée !

    est-ce la raison pour laquelle je portai une attention toute particulière ...

    à l'arrivée d'une belle chaîne nuageuse ?

    à la force des vagues ?

     

    Ce fût en tout cas un bel après-midi d'été, 

    auquel succéda effectivement, durant la nuit, un vent particulièrement vif ...

     

     

    happy  happy  happy

     

     Quelques jours plus tard, à l'atelier,

    mes p'tits pastels brossèrent une scène marine très paisible ...

    mais ne voulurent s'arrêter là, 

    laissant peu à peu, s'infiltrer le vent ... par ici ... puis par là ... 

    ..

     

    et à nouveau de me dire :

    combien il est plaisant de se laisser porter ainsi,

    en toute liberté,

    par le jeu de la poudre de pastel,

    sur le seul fil de mes pensées ...

     

     

    Plus d'informations sur cette approche par ici ...

     

     

     

     

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    Impro pastel champêtre

     

     Pastel sec, sur papier Pastelmat format 20 x 30

     

     

    A la faveur d'une légèreté estivale,

    une première impro pastel,

    sur un thème champêtre ...

     

    sarcastic  sarcastic  sarcastic

     

    Une seule idée de départ, très générale : rencontrer des feuillus !

     

    à partir de là, je laisse mes p'tits pastels s'exprimer librement ...

    un tracé qui en appelle un autre,

    dévoilant une silhouette ...

    une couleur qui en appelle une autre,

    amenant une ambiance ...

     

    et voilà !

     

    happy  happy  happy

     

    Plus d'informations sur cette approche par ici ...

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Et si je vous montrais ... mon nouvel atelier !

     

     

    Voilà tout juste un an, nous quittions notre petit village de Bourgogne,

    pour poser nos valises à Sainte Cécile, non moins petit village, situé au coeur du bocage vendéen ...

     

    Mon nouvel atelier ...

     

     

    Rappelez-vous : matériel et tableaux avait été soigneusement empaquetés ...

     

    Mon nouvel atelier ...

     

     

    Puis, comme pour tout aménagement, les petites affaires

    avaient été posées doucement ... par ici, puis par là ...

     

    Mon nouvel atelier ...

     

    en attendant de s'approprier les lieux ...

    sur le fil de quelques expériences,

    et de quelques travaux ...  yes

     

    Mon nouvel atelier ...

      

    A notre arrivée, le plafond me paru bien bas

    (contre-coup du plafond haut de mon atelier précédent).

    Les murs étaient recouverts de lambris en bois, et le sol de toile de coco :

    l'idée principale fût alors de chercher à éclaircir l'ensemble,

    pour accroître la luminosité générale, plus favorable à l'activité d'un atelier.

     

    J'aime l'aspect cocoon des lambris naturels, aussi hésitais-je à les peindre en blanc :

    je décidai d'attendre un peu, laissant l'usage me dire si cela s'avérait vraiment indispensable ...

     

    Quelques touches de lasure-peinture sont rapidement venues éclaircir l'entourage de la fenêtre,

    ainsi que quelques meubles (tables, coffre, ...)

    Au plafond, des spots Led Daylight (clarté "lumière du jour") apportèrent un meilleur confort visuel,

    puis le sol coco fût remplacé par un sol plastique plus lumineux et plus facile d'entretien

    (non pas que je fasse souvent tomber mes poudres pigmentées, mais ... happy  )

     sarcastic  sarcastic

    A noter que le sol coco avait le mérite de recevoir mes bâtonnets sans les casser,

    ce qui n'est point le cas avec le sol plastique :

    prévoir un tapis coco - ou autre - sous le chevalet ?  

     

     

    Voilà ce qu'il en est aujourd'hui ...

     

     

    Mon nouvel atelier ...

     Allez ... on entre ?   happy 

     

     

    Mon nouvel atelier ...

    Sur la gauche à l'entrée, un espace pour stocker mes grands chevalets d'exposition,

    puis des rayonnages sur lesquels reposent mes tableaux, et autres matériels encombrants ...

      sarcastic   sarcastic

    En prévision : un système de fermeture de cet espace (rideaux ?)

    permettant notamment de stocker mes tableaux sans leurs housses de protection.

     

     

    Mon nouvel atelier ...

    Divers rangements pour stocker tout mon matériel :

    tout à portée de main, et un temps minimum de ménage ... chouette !

     

     

    Mon nouvel atelier ...

     Un chevalet sur pied et à crémaillère  (tellement confortable !),

    que je rapproche, tout à loisirs,

    des tables où sont entreposés mes bâtonnets de pastels ...

     

     

    Mon nouvel atelier ...

    Rangement antérieur : mes bâtonnets pastels classés par catégories de couleurs

     sarcastic   sarcastic

    Le + : un classement personnalisé mûrement réfléchi (voir article précédent),

      permettant de m'y retrouver très facilement, tout au long de la réalisation de mes tableaux.

    Le - : deux grandes boîtes en bois, lourdes et encombrantes, non stables et ne fermant pas,

    que je ne pouvais déplacer facilement en extérieur, occasionnant de fait des manipulations fastidieuses 

    (bâtonnets repositionnés dans leurs boîtes d'origine à chacun de mes départs,

    avant d'être replacés dans ces compartiments de bois à chacun de mes retours tongue)

     

     

    Mon nouvel atelier ...

    Rangement actuel : mes bâtonnets classés selon leurs duretés, puis selon leurs couleurs :

    - les pastels les plus tendres regroupés dans les casiers en bois

    (Artisan Pastellier, Schmincke, Sennelier et Unisson),

    - les plus durs, dans les boîtes cartonnées (Rembrandt)

     sarcastic   sarcastic

    Le + : un degré de classement supplémentaire qui me permet de m'y retrouver finalement

    encore plus facilement lorsque je pastellise  

    (selon que je souhaite utiliser un pastel tendre ou un plus dur, puis de telle ou telle couleur)

    et un système de rangement unique pour l'intérieur et pour l'extérieur.

    Le - : un classement en couleurs moins précis pour les pastels tendres, qui me déstabilisa les premiers jours,

    mais auquel je me suis habituée très vite ! (ah ! les habitudes ...)

     

    Et puis :

    une lampe d'architecte équipée d'une ampoule Daylight qui éclaire principalement mes bâtonnets pastels,

    mais que je peux aussi orienter, si besoin est, sur mon chevalet ;

    et un affichage de nuanciers de pastels personnalisés :

    permettant, si nécessaire, un repérage "à portée d'yeux", des différentes couleurs à disposition ...

     

     

    Mon nouvel atelier ...

    Mes autres principaux matérielsclassés par techniques ...

    au gré de multiples boîtes !

     

    Ainsi, par exemples :

     

    Mon nouvel atelier ... 

    Pour dessiner : aux graphites, stylos billes, feutres fins, feutres marker ...

    (chaque boîte avec son nuancier)

     

    Mon nouvel atelier ... 

    Pour dessiner : au pastel ...

     

    Mon nouvel atelier ...

    Pour jouer de l'aquarelle : crayons, encre, peinture ... + accessoires

    (avec là aussi les nuanciers correspondants)

     

    Mon nouvel atelier ...

    et enfin, mon p'tit coin lecture !

    pour consulter mes livres et magazines artistiques ... 

     

    où j'aime à me poser aussi pour réaliser des croquis ...

     

    agrémenté des indispensables de l'atelier :

     casque audio (j'aime à écouter de la musique ou encore des romans lorsque je dessine ...),

    un diffuseur d'huiles essentielles ...  

     

     

    Eh bien, vous savez quoi ? voilà qui me tente beaucoup !

    aussi je m'en vais, de ce pas, ... 

     

    happy  happy  happy 

     

    J'ai souhaité partager à nouveau avec vous

    mon espace artistique, en toute simplicité :

     

    la découverte d'un espace de détente et de création,

    et qui sait ...

    peut-être y trouverez-vous quelques idées pour vous-même ?

     

     

                                    Bien à vous,

                                                    Christelle

     

     

     

     


    8 commentaires
  •  

    Le Moulin Goyon

     

     Pastel sec, sur papier Pastelmat format 50 x 40

      

     

    Mes p'tits pastels ont poursuivis cette semaine leur balade

    sur la Colline des Moulins des bois,

    à la rencontre, cette fois-ci, du Moulin Goyon,

     

    Il compte parmi les deux premiers moulins à avoir poser leurs pierres

    sur les hauteurs de Sainte Cécile et Saint Martin des Noyers :

    c'était en 1820,

    et l'on dit qu'ils s'appelaient alors

    "les Moulins de la Cour" ...

     

     

    happy  happy  happy

     

     

    La Nature m'enchante tellement !

    et la lumière n'a pas son pareil pour la magnifier,

    la parant alors de ce p'tit brin de magie 

    qui fait chantonner les feuilles et les herbes folles ...

    et murmurer les pierres des moulins ... c'est bien connu !

     

     

    sarcastic  sarcastic  sarcastic

     

     Et pour en savoir bien davantage sur les Moulins de la Colline des Moulins des bois, c'est

    par ici ...

     

     

    *  *

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

    Rappelez-vous ... c'était il y a plusieurs mois maintenant ...

     

    Septembre 2017 : je partageais avec vous quelques photos  ...

     

    Quelques photos des environs ...

     

    " des environs de ...

    la commune de Sainte Cécile,

    en Vendée, 

    où nous avions tout récemment posés nos valises !"

     

    et parmi lesquelles se trouvaient :

     

    Quelques photos des environs ...

    "oh ! un premier moulin !"

     

    Quelques photos des environs ...

    "J'adore les moulins !

    ils ont ce petit je-ne-sais-quoi de romanesque,

    qui me plaît tout particulièrement !"

     

     

    Et puis ... plus récemment ...

     

    L'Association Arts et Couleurs m'invita à participer à une exposition : "Regards sur le Canton de Chantonnay" où il était question de mettre en scène un lieu alentour ...  pour ma part, je n'hésitai pas une seconde : le Moulin Baron serait mon sujet !

    Et c'est ainsi que mes p'tits pastels rencontrèrent, eux-aussi, le Moulin et sa colline ...

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

    Le Moulin Baron, Pastel sec 40 x 30

     

     

    Eh bien ... voici la suite de l'histoire ...

     

    Imaginez-vous qu'à la découverte de mon tableau, un membre de l'AMMC, l'Association des Moulin de Martin et Cécile, en charge de la rénovation de cet édifice, me proposa une visite guidée : une opportunité inattendue, à laquelle je répondis avec un grand enthousiasme !

    Alors, je ne vous cacherai pas que je ne saisis toutes les subtilités des engrenages, des pignons ... mais n'en fût pas moins conquise par le charme du lieu !

    Enfant, je passais de longues heures à regarder mon père graver des inscriptions sur des plaques de marbre, de granit ... je ne m'en lassais pas ! est-ce la raison pour laquelle je suis si sensible aux pierres ... à ce que l'Homme peut en faire ... à l'Histoire de vie qui en découle ... ? ... alors que le temps poursuit son chemin, immuable ...

    Je ne sais ...

    Je fus en tout cas impressionnée ici par le volume intérieur du moulin ... sa configuration ... les éléments massifs déjà en place ... et puis, toute la passion contenue dans la voix de notre guide, alors qu'il évoquait les travaux déjà réalisés, et ceux qui restent encore à engager, sur le fil de la ferveur des uns et des autres ...

    sans compter mon imaginaire ... qui se faufila à la rencontre du meunier qui avait oeuvré ici, il y a tant d'années, posant ses pas sur ces marches,  récupérant la farine sur le pourtour de cette meule, jetant parfois son regard par cette petite fenêtre surplombant la colline ... de l'âne que l'on accrochait à cet anneau,  le temps de préparer son chargement ... des habitants de ces monts et vaux voisins, et qui venaient là ...

    Mais je parle, je parle ... et si je vous montrais quelques photos ... 

     

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

    pour une visite ... de haut en bas ... 

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

     

    Août 2017-2018 - Une échappée particulière : celle du Moulin Baron ...

     

    Un très grand merci à vous M. Patrice Gaboriau pour cette belle visite !

    et longue vie au Moulin Baron et à ses compères,

    tout au long de ces passionnants projets !

    eh bien au-delà encore ...

     

    *  * 

    *  *  *

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires